Prélude au Printemps - Spectacle de théâtre musical - Les raisins de la colère, Jonzac (17500)

Descriptif

Dans le cadre de “Prélude au Printemps”, au Centre des Congrès de Haute-Saintonge à 20h30, spectacle de théâtre musical "Les raisins de la colère" d’après le roman de John Steinbeck (1902-1968).
Adaptation et mise en scène par Xavier Simonin, direction musicale Jean-Jacques Milteau et trois musiciens.
Après la conquête de l’Ouest américain, et la ruée vers "l’Or", roman de Blaise Cendrars (succès mondial en 1925), déjà adapté pour la scène et interprété à Jonzac en 2012, la pièce nous emmène aujourd’hui sur les chemins de la Californie, à la recherche de l’Eldorado.

Vous pourrez retrouver le programme complet de "Prélude au Printemps" dans tous les points d’accueil touristique de Haute-Saintonge à partir de janvier.

Tarifs du spectacle : 14€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 11€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes

Tarifs dégressifs pour plusieurs spectacles de "Prélude au Printemps"
Pour deux spectacles : 24€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 18€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour trois spectacles : 33€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 24€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour quatre spectacles : 40€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 32€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour cinq spectacles : 50€ en plein tarif -Gratuit pour les moins de 16 ans - 40€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes

Renseignements, réservations et billetterie à partir de janvier 2022 à l'Office Municipal de Tourisme de Jonzac.

"Les raisins de la colère" de John Steinbeck
Adaptation et mise en scène Xavier Simonin
Direction musicale Jean-Jacques Milteau
Chansons (écriture et composition) Claire Nivard, Glenn Arzel
Régie générale / Lumières Thomas Chelot, Régie Son Pablo Ruamps
Costumes Aurore Popineau
Production Sea Art
Sur scène : 1 comédien, 3 musiciens
Durée 1h40 sans entracte
Les chansons sont en américain. Une traduction en français est assurée.
avec
Xavier Simonin, comédien
et les musiciens-chanteurs
Claire Nivard (guitare et chant)
Stephen Harrsion (contrebasse et chant)
Manu Bertrand ou Glenn Arzel (multi-instrumentiste et chant) en alternance

Pourquoi "Les raisins de la colère" ?
Jean-Jacques Milteau et Xavier Simonin ont adapté en 2011 "L’Or" de Blaise Cendrars, une oeuvre littéraire majeure de la littérature européenne décrivant l’authentique odyssée d’un suisse, Johann August Suter, vers les États-Unis naissants du XIXème siècle. Cette histoire universelle incarnée par la migration d’un européen, trouve son prolongement naturel dans le chef d’oeuvre de Steinbeck évoquant les États-Unis du XXème siècle et la grande migration interne du Dust Bowl vers la Californie.

De quoi parlent "Les raisins de la colère" ?
Désastre écologique, crise économique, migration, violence sociale..."Les raisins de la colère" pourraient apparaître tristement d’actualité si le livre de John Steinbeck, prix Pulitzer puis prix Nobel de littérature, n’était pas avant tout un chef d’oeuvre intemporel riche d’une humanité plus que jamais fragile.
L'exode de la famille Joad, abandonnant une terre d’adoption ravagée par le "dust storm" et convoitée par les grandes firmes bancaires, dépensant jusqu’à son dernier "dime" pour migrer vers une terre promise, qui ne révèlera que désillusions et exploitation économique et humaine, donne à John Steinbeck matière à décrire espoir et misère, générosité et mesquinerie, amour et lassitude... Les effets d’échos avec les enjeux actuels sont saisissants de prémonition et tendent un miroir fulgurant sur notre époque.

"Les raisins de la colère" se déroule pendant la Grande Dépression, cette période terrible déclenchée par la crise économique de 1929, qui marqua profondément l’Amérique et que nombre d’écrivains ou artistes, comme l’écrivain William Faulkner ou la photographe Dorotea Lange, ont immortalisée à travers leurs oeuvres. Les Joad, une pauvre famille de métayers, sont contraints de quitter leur Oklahoma natal à cause des difficultés économiques mais aussi de la sécheresse (les fameux "dust storms", ces tempêtes de sable qui ravagent la région des grandes plaines) et des bouleversements du monde agricole. Ils font route vers la Californie, eldorado où le travail et l’argent ne manquent pas, laissant tout derrière eux dans l’espoir de trouver une vie meilleure… Le roman dépeint sans concession aucune cette période durant laquelle des millions d’américains furent jetés sur les routes sans un dollar en poche, crevant de faim et de froid. Acculés par les banques, brisés par les grandes entreprises, réduits à l’état de bêtes. Prêts à tout pour trouver de quoi se nourrir et avançant par milliers à travers l’Amérique. Dans ce roman puissant, le plus réussi de l’auteur et celui que l’on considère comme le plus grand roman social de l’époque de la crise, Steinbeck donne la parole aux travailleurs : il écrit comme ils parlent, avec un phrasé qui donne son authenticité au récit et qui va profondément déranger l’Amérique et ses nantis.

Critiques
"Un spectacle bouleversant, tendu comme la corde d’un pendu"
Le Monde

"Un récit haletant. Un duo rêvé pour accompagner le couple Suter-Cendrars
Libération

"Un spectacle de qualité à ne pas manquer"
Télérama

"Un joyau théâtral… Milteau et Simonin rivent à eux deux toute l’attention en éveil d’un public subjugué"
L’Humanité

"Une atmosphère poignante…une pièce inoubliable !"
La Croix

"Ce spectacle est un enchantement"
Pariscope

"Un déluge ininterrompu de pépites… Un travail d’orfèvre !"
Libération.fr

"Superbe !"
Les Trois coups

"Une symbiose parfaite entre le narrateur et le musicien"
La Théâtrothèque

"Un résultat prodigieux"
Théâtrorama

"Une saga haletante"
En attendant… Paris

"Un moment de grâce au théâtre"
Association de la presse étrangère (APE)

"Une classe absolue"
Fous de théâtre"

"À découvrir en famille"
toutelaculture.com

Dispositions spéciales COVID 19

Pass sanitaire ou tests PCR, antigénique requis - Respect du protocole sanitaire

Catégorie

Culture, Théâtre

Cadre

Indoor (intérieur), Recommandé par mauvais temps

Tarifs (€)

Plein tarif : 14 €, Forfait groupe adultes : 11 €.

Gratuit pour les moins de 16 ans.

Tarifs du spectacle : 14€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 11€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes

Tarifs dégressifs pour plusieurs spectacles de "Prélude au Printemps"
Pour deux spectacles : 24€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 18€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour trois spectacles : 33€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 24€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour quatre spectacles : 40€ en plein tarif - Gratuit pour les moins de 16 ans - 32€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes
Pour cinq spectacles : 50€ en plein tarif -Gratuit pour les moins de 16 ans - 40€ par personne en groupe d’au moins 10 personnes.

Ouverture

Vendredi 11 mars 2022 à 20h30.

Calculer l'itinéraire vers Prélude au Printemps - Spectacle de théâtre musical - Les raisins de la colère