Chemin de St-Jacques-de-Compostelle

Depuis le Moyen-âge, les chemins de Saint Jacques quadrillent la France en direction du fameux “champ d’étoiles” de Santiago. Promu au rang de patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, un chemin de Saint Jacques fait escale en Haute Saintonge.

Saint Jacques en Haute-Saintonge

GR 655 est le nom technique de la voie de Tours ou voie de Paris. Elle converge comme d’autres itinéraires vers Saint Jean Pied de Port avant de passer les Pyrénées en direction de Saint Jacques de Compostelle.

Du Nord de Pons jusqu’à Mirambeau, sur une trentaine de kilomètres, les pèlerins marchent sur des chemins bien entretenus en provenance de Saintes et en direction de la Gironde.

Parmi les lieux symboliques qu’irriguent ce parcours mythique, la Cité de médiévale de Pons. Elle est un véritable phare pour les randonneurs grâce à sa hauteur qui lui permet de surgir de loin quand ils sont au cœur du vignoble du cognac.

Non moins emblématique, l’Hôpital Neuf a accueilli des pèlerins et autres indigents avant d’être renommés Hôpital des pèlerins. Monument unique de par sa voûte, il abrite aujourd’hui aussi un musée archéologique. Ainsi qu’un jardin d’inspiration médiévale où le marcheur aimera se délasser avant de rejoindre la halte jacquaire voisine.

Le Chemin vous conduira de la cité médiévale de Pons avec son emblématique et imposant donjon, visible à des kilomètres, à son Hôpital des Pèlerins. Une halte jacquaire sur le chemin pour faire étape avant de finir à l’église de Petit Niort de Mirambeau.

Après une nuit de repos, l’itinéraire conduit toujours au travers des vignobles. Elle permet de voir des monuments répertoriés dont l’église Saint Laurent de Plassac, à l’abbaye de la Tenaille à St-Sigismond-de-Clermont.

Le chemin est encore long jusqu’à Saint Jacques de Compostelle mais il aura été agréable en traversant la Haute-Saintonge.