L’eau thermale de Jonzac

L’eau thermale de Jonzac est puisée à plus de 1800 mètres de profondeur dans une première source baptisée « Soenna » – le nom mythique de la Seugne : la rivière qui court à Jonzac, puis dans la source appelée Oméga.

Cette eau thermale est hyperthermale puisqu’elle a une température supérieure à 40° : 60° degrés environ. Elle est « sulfatée mixte chlorurée sodique » et est riche en oligo-éléments. Contrairement à d’autres eaux thermales, elle ne dégage pas une odeur ou un goût trop prononcé, voire écœurant.

Une eau bienfaitrice

Son efficacité, démontrée lors de différentes études sur sa composition, ont été menées par l’Académie de Médecine depuis 1985.

Ainsi, elle a successivement reçu l’agrément de la Sécurité Sociale pour les indications thérapeutiques suivantes : rhumatologie en 1986, Voies respiratoires en 1991 puis phlébologie en 2004.

La composition physico-chimique de l’eau thermale de Jonzac 

Température de l’eau à l’émergence :

57°

Extrait à sec à 18.0°C : 6717,7 mg/l

pH : 7,04

Cations en mg/litre :

– Sodium : 1730.00

– Potassium: 135.00

– Calcium : 413.00

– Magnésium : 85.00

– Ammonium : 1.00

– Fer : 5.54

 

Anions en mg/litre :

– Carbonate:0.15

– Bicarbonate : 234.48

– Chlorure: 2020.00

– Sulfate : 2165.00

– Nitrite : <0.01

– Phosphate: <0.01

– Nitrate : <0.01

– Silice : 27.85

 

Oligo-éléments en mg/litre :

– Zinc : <0.001

– Strontium : 13.50

– Bromure : 1.900

– Mithium : 2.200

– Fluorure : 2.00

Depuis plus de 30 ans, ce précieux médicament thermal soulage et soigne des milliers de curistes qui font de Jonzac la 7ème station thermale de France avec quelque 17000 curistes / an. Elle est aussi utilisée dans l’élaboration d’un ligne complète de cosmétiques par Léa Nature.